UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Pays

Bahamas

Capitale: Nassau
Population: 372 000
Premier ministre: 1973
Indépendance: Perry Christie
Langue(s): Anglais
Monnaie: Dollar Bahaméen
PIB per capita $US: 21 624 $
Superficie du territoire: 13 940 km2
Densité de population: 22.89

Le territoire des Bahamas est constitué d’un archipel de plus de 700 îles, dont seulement 20 sont habités en permanence. La plus populeuse, Providence abrite la capitale des Bahamas Nassau, qui a elle seule compte près du deux tiers de la population des Bahamas. La plus grande des îles est celle d’Andros avec près de 7 000 kilomètres carrés, mais seulement 7600 habitants. Le territoire des Bahamas est devenu une colonie britannique en 1718, auparavant il s’agissait d’une colonie bermudienne. Entre 1718 et 1973, les Bahamas demeurent sous contrôle britannique. En 1973, les Bahamas accèdent à l’indépendance du Royaume-Uni.

Le système politique bahamien est un système parlementaire de type Westminster bicaméral. Il s’agit d’une monarchie constitutionnelle. Bien qu’officiellement, la reine Élisabeth est le chef d’État officiel, elle nomme un gouverneur général pour la représenter. Le parlement est composé de deux chambres soit l’Assemblée nationale où siègent 38 députés élus dans l’une des 38 circonscriptions. Le sénat quant à lui, compte 16 sénateurs nommés par le gouverneur général, dont neuf le sont en collaboration avec le premier ministre. La première assemblée parlementaire des Bahamas a eu lieu en 1729.

Le tourisme représente la moitié de l’activité économique du pays. La vaste majorité des touristes (77 %) arrivent par bateaux de croisières. Il a souvent été dit par les voyageurs de l’espace que l’île d’Eleuthera est l’un des points naturels les plus visibles de l’espace, cela est dû à la limpidité des eaux et des coraux qui entourent l’île. Malgré le fait que les Bahamas ne soient plus considérés comme paradis fiscal par l’OCDE, l’activité offshore représente encore 20 % de l’économie bahamienne. La devise officielle est le dollar bahamien, par contre, ce dernier a un taux de change ajusté avec le dollar étasunien au taux d’un pour un.

Sites gouvernementaux

http://www.bahamas.gov.bs/wps/portal/public/gov/government/!ut/p/b1/04_Sj9CPykssy0xPLMnMz0vMAfGjzOKNDdx9HR1NLHzdTQ3MDDxDA3wcA8w9jPy9jYAKIoEKDHAARwNC-sP1o_AqMTGAKsBjhZ9Hfm6qfkFuhEGWiaMiALGJzU0!/dl4/d5/L2dBISEvZ0FBIS9nQSEh/


publication

 

Ambassades et consulats étrangers

Ambassades            
Brézil Sandringham House 83 Shirley Street Nassau (242)356-7613    
États-Unis d’Amérique 42 Queen Street Nassau (242)322-1181 acsnassau@state.gov http://nassau.usembassy.gov/  
           
           
Consulats          
           
           
Canada Shirley Street Plaza  Nassau (242)393-2123 cdncon@batelnet.bs
République Dominicaine N°15 Harmony Hill Nassau (242)326-2618