UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Pays

Dominique

Capitale: Roseau
Population: 72 000
Premier ministre: Roosevelt Skerrit
Indépendance: 1978
Langue(s): Français, anglais
Monnaie: Dollar des Caraïbes
PIB per capita $US: 6 959 $
Superficie du territoire: 754 km2
Densité de population: 97.20

Au cours des XVIIe et XVIIIe, la Dominique fut souvent l’objet d’échange entre la France et la Grande-Bretagne. Ce n’est qu’en 1814 que la France abandonne définitivement sa conquête. Il y a deux langues officielles en Dominique, l’anglais et le créole français, cette dernière s’implanta lorsque l’île devint une colonie française. L’esclavage fut aboli en 1833. Or, pendant les quinze années qui suivirent, plusieurs esclaves de la Martinique et de la Guadeloupe ont fui leurs pays pour se rendre en Dominique. Le 3 novembre 1978, la Dominique devient un État indépendant.

L’économie de la Dominique est basée en majeure partie sur l’agriculture. Le tourisme est une autre source importante de revenus. Par contre, la Dominique développe un tourisme écologique. Un sentier pédestre de 185 kilomètres a récemment été développé et ouvert aux touristes. Les 365 rivières et 30 chutes d’eau naturelles sont de véritables trésors naturels qui ont été préservés par les dominicains. Cette préservation de la nature est importante pour les touristes soucieux de la préservation de l’environnement. Parmi les attraits importants, se trouve le lac bouillant qui est classé deuxième mondialement pour sa superficie, mais attention, il n’est pas accessible à tout, il faut compter une marche de trois à quatre heures pour s’y rendre et le même temps pour revenir, le tout sur un terrain escarpé.

La majorité de la population vit à proximité de la mer, le réchauffement climatique s’y fait clairement voir, là où il y avait 50 mètres de plage, il y a maintenant l’océan, le seuil critique est atteint dans plusieurs villages, toute nouvelle hausse de l’océan entrainera des pertes majeures. Dans le village de Calabishie, un groupe australien a contribué humainement et financièrement à l’aménagement d’un canal de diversion des eaux pour éviter que plusieurs habitations et commerces ne soient emportés par la mer lors des grandes marées et des tempêtes tropicales.

Les 365 rivières de l’île font en sorte que ce petit pays peut se vanter d’être le seul État indépendant de la Caraïbe à offrir de l’eau potable à ses résidents. Un des slogans utilisés par le bureau du tourisme est « une rivière par jour ! »

Sites gouvernementaux

http://www.dominica.dm/


publications

 

Ambassades et consulats étrangers

Ambassades            
Brésil Palm Cottage Pavilion Victoria street Roseau (767)440-8007   M. Jose Marcos Nogueira Viana