UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

Pays

Guyane française

Capitale: Cayenne
Population: 243000
Premier ministre: Président de la République M. François Hollande
Président: Président du Conseil régional M. Alain Tien-Liong
Indépendance: 1789 (indépendance de la France) 1848 (libération des esclaves)
Langue(s): Français
Monnaie: Euro
PIB per capita $US: 16 802 $
Superficie du territoire: 83 534 km2
Densité de population: 2.99

Tout comme le Guyana, le Suriname, le Belize et les Bermudes, la Guyane française est un territoire dont l’appartenance à la Caraïbe est discutable. Situé sur le continent sud-américain, ce département d’outre-mer français est le plus grand des territoires « euro-caribéens » avec plus de 83 500 kilomètres carrés. Si le Traité d’Utrecht de 1713 accorde la possession de la Guyane française à la France, la question des frontières est une lutte qui ne se terminera qu’en 1935. La question de la frontière entre le Brésil et la Guyane française se terminera par une décision du conseil fédéral suisse en 1900. Cette rivalité à peine terminée, la France et le Royaume des Pays-Bas entrent en lutte pour la reconnaissance de la partie la plus riche en or. Ce n’est qu’en 1935 qu’un accord entre les deux pays intervient accordant la majeure partie du territoire aurifère à la Guyane française.

Suite à la Révolution française, la Guyane française sert de terre de déportation aux prêtres réfractaires de la France. L’esclavage est aboli en 1794 suite à la Révolution française. Malheureusement, en 1802, le consulat de Napoléon fit en sorte que l’esclavage fut rétabli, ce n’est qu’en 1848 qu’il sera définitivement aboli.

En 1946, la IVe République française accorde le statut de département d’outre-mer à la Guyane française. Ce faisant, la Guyane française devient le plus vaste département français, représentant un neuvième du territoire français. Depuis 2012, la Guyane française est une région ultrapériphérique de l’Union européenne. Étant donné le faible PIB de la Guyane française, moins de 75 % de la moyenne européenne, elle se qualifie pour le cofinancement du FEDER et du Fonds social européen. D’ailleurs, le nombre de projets en cofinancement avec l’Union européenne est très élevé. L’économie de la Guyane française se compose principalement de la coupe de bois, de la pêche et de l’agriculture. Il faut noter que la Guyane française s’est vue décerner le centre spatial français en 1968. Le PIB de la Guyane française est le deuxième plus faible des territoires « euro-caribéens » se situant à 16 802 $ (2014).

Bien que la langue officielle soit le français, le créole est la langue principalement utilisée par la population guyanaise. Pour faire suite aux résultats du référendum de 2010, les élections régionales en Guyane française de décembre 2015 marqueront l’entrée en vigueur de la nouvelle collectivité territoriale unique – département d’outre-mer. Cette dernière se substituant au conseil régional et au conseil départemental.

Sites gouvernementaux

http://www.guyane.pref.gouv.fr/


publications

 

Ambassades et consulats étrangers

Consulats          
           
           
Brésil End.Chemin Saint Cayenne (594)29.60.10 cg.caiena@itamaraty.gov.br http://caiena.itamaraty.gov.br/pt-br/  
République Dominicaine 10, rue Léopold Heder Cayenne (594)38.09.96   M. Roger Parfait