UQAM

Suivre les négociations dans les Amériques, étudier les formes nouvelles que prend
l’intégration, servir de carrefour de recherche et participer au débat public.

À surveiller

Organisé par la CIDDHU et le CÉDIM

Conférence spéciale : PREVENTING HUMAN RIGHTS VIOLATIONS : THE ROLE OF TRANSITIONAL JUSTICE

Vendredi 8 juin 2007 de 14h00 à 16h00, local DS-1950, pavillon pavillon J.-A.-DeSève, UQAM, métro Berri-UQAM

Prononcée par Me Juan E. Méndez, président du Centre International pour la Justice Transitionnelle ex-conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide.

Me Méndez présentera cette conférence le 8 juin (Preventing human rights violations : the role of transitional justice) et recevra un doctorat honoris
causa le 9 juin.

Me Méndez est un pilier du Système interaméricain de protection des Droits de l’Homme : il a défendu des prisonniers politiques pendant la dictature en Argentine (et a été lui-même emprisonné pour cette raison), il a par la suite co-fondé les ONGs CEJIL, Amercias Watch, etc.

Il a plaidé les premières affaires à la Cour interaméricaine des Droits de l’Homme (Velasquez Rodriguez c. Honduras), il a été directeur de l’Institut interaméricain des droits de l’homme, président de la Commission interaméricaine des Droits de l’Homme et conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide. Il est président du International Center for Transitional Justice (ICTJ) à New York.

Cette conférence est organisée en collaboration avec la Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU) et le Centre d’études sur le droit international et la mondialisation (CEDIM) de l’Université du Québec à Montréal

R.S.V.P. avant le 5 juin 2007 auprès du Service des communications de l’UQAM (514) 987-3111 grant.theresa@uqam.ca. Places limitées.



D'autres pages